Alimentation après une chirurgie maxillo-faciale

Hubert Cormier

Hubert Cormier

16 Octobre 2018

Du retrait des dents de sagesse au traitement de blessures, de maladies, d’anomalies et troubles de la mâchoire et du visage, les chirurgies maxillo-faciales sont beaucoup plus répandues qu’avant et ont un impact important sur la façon de s’alimenter. L’alimentation suite à une telle chirurgie peut être un casse-tête entre autres à cause des restrictions de textures qui s’en suivent, de la douleur et de la sensibilité des dents. Voici un petit guide d’alimentation suite à une telle chirurgie.

Tout dépendant du type de chirurgie, de l’évolution des plaies et de l’état de la bouche, la transition de texture commencera soit par l’ingestion de liquides, de purée ou d’aliments à texture molle et évoluera vers une texture normale avec la guérison de la bouche.

L’importance des protéines

Comme l’alimentation après une chirurgie maxillo-faciale peut être restrictive en termes de texture, il arrive que les patients ne mangent pas en assez grande quantité ou n’aient pas assez de protéines dans leur alimentation. La guérison des tissus et des plaies augmente également nos besoins en protéines. Il est donc primordial de faire des choix d’aliments qui contiennent ces fameuses protéines afin de favoriser la guérison, mais aussi de minimiser la perte de masse musculaire souvent observée suite à une convalescence peu active et un apport diminué en protéines. 

Voici quelques exemples d’aliments pour chacune des catégories de texture. Les choix contenant des protéines sont identifiés par un « * ». Au moins un aliment contenant des protéines devrait être consommé à chaque repas. 

Texture liquide 

• Lait ou boisson de soya *
• Jus de fruits
• Soupe crème ou potage sans morceaux 
• Smoothie maison dans morceaux ou pépins de fruits
• Yogourt à boire
•Supplément liquide commercial * (Exemple : Boost, Ensure, etc.)

À cette étape, l’ajout d’une source de protéines dans les smoothies, le lait, les soupes crème et potages pourrait être une option intéressante. Le lait en poudre est une option abordable, facile à ajouter aux recettes et qui apporte une quantité intéressante de protéines. Sinon, les poudres de protéines telle que la Whey représentent de bonnes options. On les retrouve facilement dans les tablettes des pharmacies et elles viennent avec différents choix au niveau des saveurs : fraises, chocolat, vanille, biscuit, etc.

Texture purée

En plus de tous les aliments de texture liquide, il est possible de manger les aliments suivants :
• Gruau ou céréales ramollies dans du lait *
• Omelette nature *
• Œuf brouillé *
• Légumes en purée
• Pomme de terre en purée
• Viande en purée * (La viande peut être mise en purée la mettant au mélangeur avec une sauce, un liquide de cuisson ou même à de la soupe)
• Yogourt grec * 
• Purée de fruits
• Pouding *
• Blanc-manger *

Texture molle

En plus de tous les aliments figurants dans les textures liquide et purée, il est possible de manger les aliments suivants :
• Plats au four et à la mijoteuse *
• Viande hachée *
• Poisson *
• Omelette avec morceaux de légumes bien cuits *
• Légumes cuits
• Pomme de terre bouillie
• Riz, pâtes, autres grains céréaliers cuits
• Fruits tendres (banane, pêches, petits fruits, melons, etc.)
• Pouding au riz, tapioca
• Tofu *

Selon l’évolution de la guérison et la tolérance aux aliments précédents, une transition vers une alimentation normale pourra se faire graduellement. Il est toutefois à noter que certaines chirurgies demandent un suivi plus serré avec un nutritionniste /diététiste pour déterminer si l’évolution vers une texture supérieure est sécuritaire. 

Finalement, rappelez-vous qu’une attention doit être portée à l’alimentation après une chirurgie maxillo-faciale afin d’obtenir assez d’énergie et de protéines à partir de textures adaptées dans le but de favoriser une guérison optimale, un statut nutritionnel adéquat, une préservation de la masse musculaire et un bon niveau d’énergie. La préparation d’aliments à l’avance et la congélation de ceux-ci peut être une option intéressante quand la convalescence prévue est plus difficile.

Recette suggérée : Potage automnal protéiné

publications

Book an Appointment

×