Aider à la concentration à l’école grâce à l’alimentation

Hubert Cormier

Hubert Cormier

26 Août 2020

Vous arrive-t-il de vous inquiéter de la réussite scolaire de vos enfants? Il peut être difficile pour un parent de savoir que son enfant a des problèmes de concentration affectant du même coup ses performances à l’école. Comment faire pour l’aider dans cette étape importante de sa vie? Outre la médicamentation ou les suivis chez le docteur, une alimentation adéquate et équilibrée peut venir en aide. Voici quelques conseils pour y arriver.

Déjeuner pour augmenter la concentration

Pour bien commencer une journée à l’école, les jeunes étudiants devraient idéalement avoir un estomac bien rempli. Une revue de la littérature parue dans le Journal of the American Dietetic Association a analysé plus de 45 études et a démontré toute l’importance de la prise du déjeuner chez les jeunes. Les chercheurs ont observé qu’entre 12% et 34% des enfants et adolescents âgés entre 8 et 18 ans ne déjeunent jamais alors qu’environ 59% l’omettaient de temps à autre. Par ailleurs, cette même étude a permis de mettre en évidence que la prise d’un déjeuner entraînerait une augmentation des fonctions cognitives associées à la mémoire, un meilleur présentéisme à l’école ainsi que de meilleurs résultats scolaires. Comme déjeuner fait partie intégrante d’une alimentation équilibrée, les parents devraient encourager leurs enfants à manger le matin avant de se rendre en classe. Pour y arriver, les parents peuvent prendre l’habitude de déjeuner avec les enfants le matin pour en faire une véritable habitude familiale. Un déjeuner équilibré devrait être riche en fibres, en fruits et légumes et en produits laitiers toujours selon les auteurs de cette étude.

Voici quelques exemples de déjeuners équilibrés :

  1. Yogourt grec, fruits surgelés et granola
  2. Céréales multigrains, boisson de soya et fruits frais
  3. Rôties servies avec du beurre de noix au choix et une banane 

L’impact d’une alimentation équilibrée sur les performances scolaires

Une étude publiée en 2008 dans le Journal of School Health s’est penchée sur la qualité de la diète et les performances académiques chez 5200 étudiants canadiens de 5e année du primaire. Les chercheurs ont utilisé un outil appelé le Diet Quality Index (DQI) permettant d’évaluer la qualité de l’alimentation chez les jeunes à l’étude. Des associations entre la qualité de la diète ainsi que la performance scolaire ont pu être observées. En effet, les jeunes avec un score moins élevé avaient de moins bons résultats scolaires que ceux ayant un score plus élevé au DQI reflétant une alimentation plus équilibrée. On entend par « alimentation équilibrée » un mode d’alimentation davantage riche en fruits et légumes, en grains entiers et fibres alimentaires tout en étant faible en aliments transformés ainsi qu’en gras trans et saturés.

Plusieurs astuces permettent d’adopter une saine alimentation au quotidien. En voici quelques-unes.
  1. Suivre le principe de l’assiette équilibrée présenté dans le nouveau Guide alimentaire canadien.
  2. Offrir un fruit en collation aux enfants (choisir les fruits en spéciaux pour diminuer les coûts et varier les fruits consommés chaque semaine).
  3. Préparer une assiette de crudités servie avec une trempette riche en protéines (humous, fromage cottage, fromage blanc, crème sure légère ou yogourt grec nature) au retour de l’école.
  4. Cuisiner plus souvent à la maison et manger moins de repas à l’extérieur ou de prêt-à-manger.

Une alimentation équilibrée est d’autant plus importante sachant qu’il a été démontré qu’une carence en certains nutriments pouvait nuire à la concentration ainsi qu’aux performances scolaires. En effet, des chercheurs ont observé que les enfants qui ont une alimentation déséquilibrée et qui souffre d’anémie ferriprive (liée notamment à un manque de fer) seraient désavantagés au niveau académique.

Sucre, gras et concentration

Plusieurs bienfaits sont associés à une alimentation équilibrée, mais qu’en est-il des effets néfastes associés à une trop grande consommation d’aliments transformés riches en sucre, en gras et en sodium? Selon des recherches effectuées auprès de plus de 300 000 étudiants âgés entre 12 et 18 ans, les aliments comme les boissons gazeuses, les nouilles instantanées, le fast food ainsi que les friandises auraient pour effet de diminuer les performances scolaires. Il est cependant important de noter que la performance scolaire diminue avec une consommation fréquente de ces aliments. Il ne faut donc surtout pas s’inquiéter si les enfants consomment ces aliments quelques fois par semaine. L’inclusion d’aliments plaisir à l’occasion assure le maintien d’une diète équilibrée sans pour autant induire de restrictions alimentaires.

Rendre l’alimentation plaisante pour les enfants et les adolescents

Afin de s’assurer que les enfants aient envie d’adopter de saines habitudes alimentaires, il est important de rendre l’acte de manger plaisant pour eux. Pour y arriver, il est possible d’intégrer plusieurs bonnes habitudes liées à l’alimentation telles que :

  1. Amener les enfants à l’épicerie peut être une bonne façon de leur faire découvrir la grande variété d’aliments disponibles. 
  2. Prendre le temps de choisir des aliments frais. 
  3. Impliquer les enfants dans la préparation et le choix des repas 

Pour conclure, l’alimentation a un rôle important à jouer dans la concentration ainsi que la réussite à l’école. Plusieurs trucs tels que la prise du petit déjeuner, avoir une alimentation équilibrée ainsi que de rendre l’acte de manger plaisant peuvent aider à améliorer les performances scolaires. La pratique d’activité physique et, dans certains cas, un suivi médical et une médicamentation appropriée, peuvent aussi aider les jeunes étudiants à se concentrer en classe, impactant du même coup les résultats scolaires.

Références
  1. Florence, M. D., Asbridge, M., & Veugelers, P. J. (2008). Diet quality and academic performance. Journal of school health, 78(4), 209-215.
  2. Kim, S. Y., Sim, S., Park, B., Kong, I. G., Kim, J. H., & Choi, H. G. (2016). Dietary habits are associated with school performance in adolescents. Medicine, 95(12).
  3. Rampersaud, G. C., Pereira, M. A., Girard, B. L., Adams, J., & Metzl, J. D. (2005). Breakfast habits, nutritional status, body weight, and academic performance in children and adolescents. Journal of the American Dietetic Association, 105(5), 743-760.

publications

Book an Appointment

×