Bien manger dans un tout inclus

Hubert Cormier

Hubert Cormier

27 Janvier 2020

L’hiver au Québec rime souvent avec froid intense, temps maussade et neige abondante. Le cocktail météo parfait pour nous inciter à fuir la province vers un hôtel tout inclus pour aller profiter de la plage, du soleil et des délicieux Piña Colada. Qui dit tout inclus dit aussi buffets à volonté, cocktails et snack-bars souvent ouverts 24h/24. Comment faire pour maintenir les bonnes habitudes et une diète équilibrée lors de ces escapades? Voici quelques petits conseils pour y arriver.

Avoir une alimentation équilibrée dans un tout inclus

La première étape pour équilibrer son alimentation dans les tout inclus est d’être conscient de toutes les tentations qui nous entourent. Il est ainsi plus facile de maintenir une alimentation équilibrée en prenant les précautions nécessaires. Tout d’abord, limitez les excès d’alcool. Malgré le fait que les cocktails peuvent sembler alléchants et ce dès 10h le matin en débutant avec un mimosa et en visitant les bars bordant la plage, réservez-les pour la fin de l’après-midi. Débutez plutôt la journée avec une eau pétillante aromatisée aux fruits et/ou aux herbes fraiches. Les serveurs sur place se font toujours un plaisir de vous concocter ce qui vous fait plaisir. De plus, cela aidera à rester bien hydraté, ce qui est particulièrement important avec les chaleurs intenses des pays du sud.

Choisir un petit-déjeuner pour bien commencer la journée

Afin de bien commencer la journée et d’éviter les fringales qui pourraient survenir plus tard dans la journée, il est important de consommer un déjeuner équilibré et soutenant. Pour y arriver, choisissez des fruits frais et appétissants pour remplir une partie de l’assiette. Ceux-ci regorgent d’eau et de fibres. Il est aussi primordial d’accorder une place importante aux protéines. Plutôt que de choisir le bacon, qui est souvent très populaire dans les buffets, optez pour une omelette aux légumes, du fromage cottage ou encore un parfait aux fruits tropicaux.

Faire des choix judicieux dans un buffet

Lors du souper, deux options sont souvent disponibles : le buffet ou les restaurants à la carte. Lorsque possible, choisissez les restaurants à la carte plutôt que le buffet pour ainsi diminuer les excès qui sont souvent associés aux buffets à volonté. Plusieurs études ont démontré que la variété et le nombre d’items dans un buffet pouvaient influencer les apports alimentaires à la hausse. Il est tout de même possible de faire des choix éclairés dans les buffets. Pour commencer, avant de se servir une assiette, il est conseillé de faire le tour du buffet pour voir les aliments qui y sont disponibles et, par la suite, choisir ce qui semble le plus appétissant plutôt que de prendre un peu de tout au passage. Cela aidera aussi à ne pas trop remplir l’assiette. Il est bien de commencer par de petites portions puis d’aller se servir à nouveau si la faim se fait encore sentir. Rester à l’écoute des signaux de faim et de satiété demeure le meilleur moyen le plus efficace d’éviter les excès. Les signaux prennent généralement jusqu’à 20 minutes pour se rendre au cerveau. Il importe donc de prendre son temps et de se questionner sur sa faim réelle avant de remplir son assiette une deuxième fois. Aussi, en cas de satiété précoce, n’hésitez à en laisser dans l’assiette. Une autre astuce pour éviter de trop manger au dîner ou au souper est de consommer des collations au cours de la journée. Donc, en cas de fringales, il est conseillé de collationner afin d’éviter les signes associés à une faim intense : gargouillements, creux dans l’estomac, vision trouble, hypoglycémie, etc. Attendre que ces signes apparaissent favoriserait les excès alimentaires et l’impulsivité menant souvent vers de mauvais choix et vers des aliments camelotes. 

Les aliments plaisir

Il ne faut pas oublier que les aliments plaisir font partie d’une alimentation saine et équilibrée et qu’ils ne doivent pas nécessairement être exclus de l’assiette à tout coup. Par exemple, les aliments frits, qui sont souvent la vedette des buffets, peuvent avoir leur place dans l’assiette de temps à autre. Petit truc : évitez les assiettes toutes brunes ou beiges et recherchez les couleurs! Si plusieurs choix vous apparaissent alléchants, essayez-en un par jour plutôt que de goûter une bouchée de chacun qui, au final, revient souvent à de plus grosses quantités consommées. Finalement, optez pour les desserts à base de fruits plutôt que les gâteaux ou les pâtisseries.

Comment éviter les problèmes gastro-intestinaux dans les hôtels tout inclus?

La tourista, aussi appelée la diarrhée du voyageur, survient fréquemment chez les voyageurs non avisés. La consommation d’aliments contaminés et boire l’eau de l’endroit visité représentent les deux types de transmission les plus connus. Plusieurs bactéries peuvent être à l’origine de ces contaminations. Par chance, certains moyens peuvent être efficaces afin d’éviter ces petits désagréments.

  1. Selon un groupe d’experts, les probiotiques, qui sont des microorganismes vivants, pourraient être utilisés avant le départ comme moyen de prévention pour diminuer les risques de diarrhée du voyageur. 
  2. Assurez-vous que les glaçons soient faits à partir d’eau purifiée et utilisez des verres thermos qui conservent le froid pour vos jus ou vos cocktails. Évitez l’eau du robinet et optez plutôt pour des bouteilles d’eau de source naturelle scellées.
  3. Choisissez des viandes bien cuites pour éviter tout risque de contamination bactérienne qui pourrait survenir.
  4. Lorsque possible, tournez-vous vers les fruits qui ont une pelure pour éviter que ces derniers n’aient été en contact avec de l’eau contaminée.
  5. Renseignez-vous sur les façons dont les salades et/ou les crudités ont été apprêtés. 
Pour conclure, les voyages dans les hôtels tout inclus peuvent parfois entraîner des excès alimentaires ainsi que des problèmes intestinaux. Heureusement, en prenant conscience du contenu de son assiette, il est tout à fait possible de vivre un voyage inoubliable!

publications

Book an Appointment

×